Institut pour l'Etude et la Conservation du Baobab

L’association INECOBA s’intéresse à développer et à promouvoir tous projets qui visent à étudier, protéger et sauvegarder les baobabs qui comptent déjà 6 espèces menacées inscrites sur la liste rouge l’IUCN parmi les 8 représentées dans le monde.

 

 Kit Baobécole/Educo-baobab : Découverte de l'Afrique et des Baobabs

Kit pédagogique à destination de primaire

 

Ce kit a pour objectif de faire découvrir toutes les facettes de cet arbre depuis la graine jusqu'à l'arbre : c'est quoi un baobab, où le trouve t'on, dans quels pays, pourquoi ? A quoi peut-il servir ? Comment sont les fruits et les graines ? Comment faire germer les graines ? Dans quelles conditions ? Avec pour terminer la/les séances la germination de graines de baobab !

 

Opération affiches Baobab offertes

Nous vous proposons de recevoir gratuitement 2 affiches-posters multi-photos autour du baobab (format A2). Afin de pouvoir en distribuer un maximum, nous demandons juste une enveloppe en format A4 déjà timbrée pour 250g pour les 2 affiches ou bien 500g pour 2 ou 3 lots d'affiches. Par retour de courrier nous vous expédierons les affiches rapidement. Les enseignants qui commandent des produits sur la boutique du baobab recevront l'affiche avec leur commande, même juste pour une commande de graines. Dans ce dernier cas, il est indispensable de l'indiquer au moment de votre commande dans la partie commentaire.

Pour recevoir votre affiche, merci de nous expédier une enveloppe A4 pré-timbrée jusqu'à 250g ou jusqu'à 500g avec l'adresse de votre école à :

Association INECOBA - S. GARNAUD - Opération affiche BAOBAB

8 rue Charles Vaillant - 93600 Aulnay-sous-Bois

Légende des 2 posters

Télécharger

Fiches pédagogiques à télécharger et adhésion gratuite à l'INECOBA

Nous proposons gratuitement aux enseignants le téléchargement des documents pédagogiques autour du baobab. Pour accéder et bénéficier de ces documents, cliquer ici

Depuis juillet 2009, nous proposons aux enseignants d'adhérer gratuitement à notre association et de bénéficier ainsi d'un accès privilégié au site de l'association pour y découvrir d'autres documents en téléchargement. Pour cela, il vous suffit de nous envoyer une enveloppe timbrée à 20g à Association INECOBA - 8 rue Charles Vaillant - 93600 Aulnay-sous-Bois.

 

Une modification de statut a été déposée à la sous-préfecture du Raincy le 01 juillet 2009 afin de créer le statut de membre associés à l'INECOBA : sont membres associés, ceux qui ont pris l'engagement de promouvoir et d'aider l'association dans ses activités. Ils n'ont pas le droit de vote à l'Assemblée Générale. En effet, il a été constaté que de nombreux d'enseignants du primaire utilisent le kit pédagogique Baobécole/Educo-Baobab et font ainsi la promotion des activités de l'association. De ce fait, ils bénéficieront s'ils le souhaitent du statut de membres associés à l'association.

 Introduction sur l'Afrique et le baobab

Connaissez-vous l'Afrique ? Dans quels pays/continents trouve t'on des baobabs ?

Réaction des enfants : En parlant d’Afrique, ce sont principalement les animaux de la savane qu’ils énumèrent : lion, girafe, singe, tigre, rhinocéros,.... Les nombreux reportages qu’ils ont pu voir à la télévision ou bien les histoires, les contes pour enfants qu’ils ont pu entendre les amènent à connaître déjà de nombreux animaux africains.

Des enfants de la classe sont-ils déjà allés en Afrique ? C’est possible au travers d’un voyage en Tunisie, Maroc ou Sénégal qui deviennent des destinations privilégiées en Afrique. N’hésitez pas à poser la question car vous serez certainement surpris de voir que 1 ou 2 enfants de la classe a déjà voyagé sur le continent africain. C’est le moment d’introduire la notion de continent/pays au travers d’un globe terrestre et du planisphère proposé dans cette mallette.

La représentation de l’espace se construit progressivement, dans un premier temps à partir des endroits connus, parcourus quotidiennement (maison, école, ville) puis en découvrant des espaces de plus en plus lointains. En maternelle, les enfants ont une représentation confuse de la notion de taille et mélangent naturellement villes, pays et continents. Utiliser tout d’abord le globe terrestre si vous en possédez dans la classe. Qu’est-ce que c’est ?
• un globe
• j’en ai un à la maison
• c’est la terre, une planète

Rappelez que nous vivons sur une planète, la Terre située dans l’espace et que celle-ci est en grande partie recouverte de mers et d’océans. Localiser avec les enfants la France et montrer l’Afrique qui a une forme de corne de rhinocéros. Expliquer la différence entre pays et continent, par exemple en montrant aux enfants le Sénégal. Comparer la taille des pays africains entre eux et avec la France.

Le coin de l’enseignant : Vous pouvez demander aux parents de vos élèves de vous rapporter un globe et utiliser le poster proposé par l'association INECOBA - Les baobabs dans le Monde.

 

Planisphère "Les baobabs dans le Monde"

Qui connaît l'arbre appelé baobab ?

Réaction des enfants : Pour la plupart ils ont déjà entendu parler de baobab dans des livres, histoires ou à la télévision. Utiliser les documents photographiques du mini DVD (photothèque) ou encore les 2 posters pour présenter aux élèves cet arbre. Montrer l’arbre dénudé en période sèche et en feuilles à la saison des pluies. Certains élèves pensent que l’arbre est mort ; d’autres que les feuilles sont tombées comme en automne. Demander de décrire l’arbre, pourquoi est-il si différent des autres ? Avec ses "boules’’ qui pendent sur certaines photos (ce sont en fait les fruits du baobab) lorsque l’arbre a des feuilles, son tronc très gros.

Pour l’enseignant : Adansonia digitata, ou baobab, est connu dans toute l’Afrique tropicale pour son tronc immense et ses énormes branches. Un poster présente la répartition des baobabs dans le monde, limité à l’Afrique, Madagascar et l’Australie. Les branches ressemblent à des racines, ce qui accrédite la croyance que l’arbre tire grâce à elles sa force du ciel. Son diamètre atteint facilement 3 à 6 m et 25 à 30 m de hauteur. Le baobab est dénudé à la saison sèche. C’est un arbre caduc.

Le coin de l’enseignant : Si vous organisez des sorties avec vos élèves à la bibliothèque, profitez en pour emprunter les livres, contes et légendes africaines parlant du baobab. Vous pouvez aussi utiliser les livres fournis avec cette mallette pour présenter les baobabs dessinés.
   
   
Que faut il faire pour avoir un arbre comme celui-ci ?

Réaction des enfants : Les réponses des enfants s’orientent tout de suite vers les graines et les racines.

Le coin de l’enseignant : Si vous avez la possibilité d’organiser une sortie en forêt, c’est l’idéal pour traiter cette question. Vous pourrez ainsi ramasser des glands et autres graines pour réaliser des semis.
   
   
Comment sont les graines de baobab, où les trouve-t'on ?

Réaction des enfants : Utiliser les documents photographiques pour leur montrer un fruit de baobab. Poser la question : où sont les graines ? Les enfants vont confondre fruits et graines surtout pour des fruits qu’ils n’ont pas l’habitude de voir. Les poires, pommes sont des fruits et les pépins constituent les graines, cela semble souvent évident pour eux. Par contre, si vous demandez comment sont les graines dans la banane, les réponses sont plus floues - il suffit d’avoir une banane sous la main pour observer :
• la forme (pensez à apporter des graines d’haricot pour comparer)
• la couleur
• la taille (par rapport aux autres graines rapportées par les enfants)
• la dureté : elles sont dures (demander aux enfants d’essayer de les écraser)

Le coin de l’enseignant : Le coin de l’enseignant : La floraison intervient en fin de saison sèche ou juste avant les premières pluies, souvent avant l’apparition des premières feuilles. Le baobab du Sénégal (Adansonia digitata) a un caractère botanique unique dans le genre Adansonia : des fleurs pendantes, au contraire des autres espèces à fleurs érigées. Les fleurs mesurent 15 à 20 cm de diamètre, d’un blanc éclatant. Elles se disposent de manières solitaires, suspendues à une longue tige qui est appelée le pédoncule pouvant atteindre 1 m de long. La pollinisation s’effectue par les chauves-souris et autres micro-mammifères comme de petits lémuriens. Un extrait de la pollinisation des fleurs de baobab par les chauves-souris est disponible sur le mini-DVD. Le fruit issu de cette pollinisation, que l’on nomme souvent « pain de singe », est de forme allongée, ellipsoïde, mesurant 12 à 36 cm de long et 7 à 17 cm de diamètre. Son enveloppe de 0,5 à 1 cm d’épaisseur est pelucheuse, légèrement urticante, dure, et de couleur vert brunâtre ou jaunâtre gris. A l’intérieur, on trouve une pulpe sèche blanche à rosâtre pâle. La pulpe contient de nombreuses graines de la grandeur d’un haricot.
   
   
Comment se passe la pollinisation des fleurs de baobab ?

Réaction des enfants : Cette notion n’est pas facile à aborder. L’exemple le plus facile à aborder est celui des abeilles qui viennent butiner les fleurs et en récoltent le pollen.

Le coin de l’enseignant : Pour le baobab, la pollinisation est principalement réalisée par les chauves-souris en Afrique mais aussi par des papillons de nuit (photo sur l’un des posters). Utiliser l’extrait de vidéo sur le mini-DVD qui montre les chauves-souris venant se régaler du nectar des fleurs et ainsi en allant de fleurs en fleurs, contribuent à la pollinisation des fleurs.
   
   
Comment les graines de baobab arriver à pousser, germer dans la nature ?

Réaction des enfants : Généralement la première réponse des enfants concerne l’eau. Oui mais en Afrique, l’eau est souvent rare et donc la germination n’intervient qu’à la saison des pluies qui est plus ou moins longue en fonction des pays. Il faut aussi de la chaleur.

Le coin de l’enseignant : On peut également parler de l’importance des hommes et des animaux (éléphants, lémuriens, écureuils, oiseaux,...) dans la dissémination des graines et la germination. La germination débute alors dans l’estomac ! Les sucs gastriques vont ramollir l’enveloppe externe de la graine. Utiliser le poster de la répartition des baobabs dans le monde afin qu’ils les localisent sur notre planète. Introduire la notion de chaleur en montrant où se repartissent les baobabs dans le monde.

 

   
   
Connaissez-vous Tibao ? Jeux interactifs

Dans la savane africaine, Tibao, un petit garçon survolté, grimpe à toute vitesse au sommet d'un baobab géant. Dans cet arbre magique, les enfants de 6 - 13 ans trouveront des secrets, des rêves, des jeux et des trésors. Des histoires pour commencer : il y a celle du singe Bikini, menacé par un chasseur, ou encore celle du rhinocéros à qui Tibao a joué un bon tour. 11 jeux interactifs sont proposés aux enfants, de l'hippopotame au Lalla football en passant par la chasse aux scarabées. Cliquer ici pour accéder au site internet de Tibao


 

Sélection de livres autour du Baobab

Voici une sélection de livre à utiliser en classe, nos préférés : Baobonbon, Malo et le Baobab magique, This is a tree - a story of the baobab et Tree of life. Et vous ?

 
Le grand baobab. Livre gratuit à télécharger (7 à 11 ans)

Texte : M.J. Mills - Illustration  : Pili

Objectif : Réflexion sur la préservation de la nature.

Résumé : L'histoire se passe en Afrique, au temps de la colonisation. Pour construire une ligne de chemin de fer, les ingénieurs pensent devoir arracher le grand baobab qui abrite le village de Diobogolo. Avec l'aide du sorcier Oké-Djembé, d'Abdoul-le-savant et de toute la population du village, le grand Baobab est finalement contourné.

Télécharger gratuitement

 
Super livre de coloriage d'Afrique (Réunion des Musées Nationaux). Vendu chez Amazon: seulement 3,80 euros

 
Malo et le Baobab magique. Vendu chez Amazon: 13 euros ou directement sur le site des éditions Auzou

Cet ouvrage est la suite de « Malo et le défi de Carabelle ». Nous continuons à suivre les aventures de Malo et Lila qui passent leurs vacances en Afrique, dans le restaurant de tante Annie. Ce restaurant est très prisé car il propose des saveurs plus excellentes les unes que les autres, mais un jour, les saveurs disparaissent… Malo et Lila enquêtent…

Une collection conçue pour que l'enfant qui apprend à lire puisse lire seul un conte qui ressemble à tous les autres. Une mise en page adaptée : longueur des lignes courte, taille des caractères et des interlignes importante, peu de ponctuation, mots difficiles découpés par syllabes de différentes couleurs, lexique expliquant les mots compliqués...

Les points forts :
- Un marque-page spécialement conçu pour isoler un mot par ligne.
- Une plaquette de 4 pages dédiée aux parents ou aux professeurs qui expose tout ce qu’il faut savoir sur l’apprentissage de la lecture et la dyslexie.
- Ouvrage validé par des orthophonistes.

Retrouvez sur ce site : http://lecture.auzou.com plus d'informations, d'explications et d'outils concernant l'utilisation de cet ouvrage et la lecture en général

 
Le Baobab

Super livre qui raconte le conte le plus connu comme quoi les dieux auraient planté les baobabs la tête à l'envers car ils n'étaient jamais content. A découvrir

Vendu chez Amazon: 5,65 euros

Sur le site de Neoplanete, Daphné Victor nous conte cette histoire. Vous pouvez également télécharger et écouter ce conte ici : cliquer ici

 
Tout au bout de la forêt

La maman de Petit Bono est malade. Pour la soigner, il doit partir à la recherche d'une plante médicale dans la forêt africaine.
L'occasion es trop belle pour découvrir l'étendue de la forêt africaine et la diversité de ses paysages et de ses locataires.

Avec l'album (dans un format assez grand 24,5 x 37 cm - un régal pour les yeux) est fourni un dépliant "panorama de la forêt africaine" qui se déploie sur près de 1,50 m pour représenter d'un côté les paysages africains, de la forêt tropicale, de la savane, avec des petits volets sous lesquels se trouvent des illustrations légendées), et de l'autre les animaux divers qui peuplent la forêt. Vraiment un bel album pour le plaisir des touts petits comme des plus grands !

 
3 contes d'Afrique

L'album réunit trois contes traditionnels africains, repris par trois auteurs français : Monique Bermond (L'oiseau de pluie), May d'Alençon (Une histoire de singe) Odile Weulersse (Epaminondas) et illustrés par Kersti Chaplet. La bonne idée de cette réédition est de proposer un texte d'accompagnement sur le conte en général et sur le conte dans la tradition africaine, à destination des parents. Chaque conte débouche sur une morale qui est une petite leçon de sagesse. Une histoire de singe nous montre comment, par la ruse, le plus faible peut se jouer du plus fort. Dans L'oiseau de pluie, un petit garçon comprendra que la liberté est un bien sacré, même pour un oiseau. Enfin, en suivant une structure répétitive propre au conte, Epaminondas nous apprend que même quand on est un enfant obéissant et désireux de bien faire, il faut toujours réfléchir avant d'agir, et surtout agir selon le bon sens. Les illustrations de Kersti Chaplet suivent la progression de l'histoire et restituent par des couleurs chaudes les paysages et l'atmosphère des villages africains. Vendu chez Amazon: 9,45 euros

 
Amina la petite africaine

Je vous conseille ce support pédagogique publié par les éditions La classe maternelle où il est question du baobab dans l'histoire. Des cahiers d'activités et d'éveil pour les élèves de moyenne et grande section. Pour accompagner les enfants dans leurs premiers apprentissages. Les enfants découvrent l'Afrique et Amina. Les enfants découvrent des cultures différentes tout en apprenant et jouant. Ces contes encouragent la créativité et l'imagination grâce aux éléments en carton détachables qui permettent de mettre en scène les personnages. Livret de 70 pages.

Le tam-tam du sorcier du village a disparu. Le tam-tam est magique. Il sert à faire tomber la pluie sur le village. Amina et son petit singe Bongo mènent l'enquête.

Ce cahiers couvrent l'ensemble des notions à acquérir au cycle 1 et cycle 2 de maternelle. Les enfants consolident les savoirs acquis en classe. Chaque cahier est accompagné de pièces détachables en carton pour imaginer des histoires avec les personnages du conte et un décor. Les enfants deviennent metteur en scène. Le conte est divisé en six épisodes. Chaque partie propose : un texte court (toutes sections) - une illustration à colorier (toutes sections) - des questions de compréhension (toutes sections) - 5 pages d'activités en relation avec l'épisode: maths, graphisme, vocabulaire, écriture...

Ces cahiers couvrent l'ensemble des notions à acquérir au cycle 1 et cycle 2 de maternelle. Les enfants consolident les savoirs acquis en classe. Chaque cahier est accompagné de pièces détachables en carton pour imaginer des histoires avec les personnages du conte et un décor. Les enfants deviennent metteur en scène. Le conte est divisé en six épisodes. Chaque partie propose : un texte court (toutes sections) - une illustration à colorier (toutes sections) - des questions de compréhension (toutes sections) - 5 pages d'activités en relation avec l'épisode: maths, graphisme, vocabulaire, écriture....

Prix du cahier: 6,7 € - Par 15 exemplaires : 3 €. Pour plus de renseignements et commande, cliquer ici

 
Les deux saisons du baobab

Pour obtenir les images en Haute Définition, cliquer dessus

Un album haut en couleur, abondamment illustré, plein de fraîcheur, de fantaisie et d'exotisme. Les petits héros posent des questions rationnelles et reçoivent des réponses pleines de rêve : tout le texte s'amuse de ce décalage entre la réalité et l'imaginaire. Cela séduit, mais peut aussi dérouter quelque peu.

Une saison sèche, une saison humide, voici ce que doivent affronter les hommes et la nature sous les tropiques ! Awa et Djigui sont deux petits enfants qui se demandent bien d'où leur vient toute cette pluie. Un vieux baobab leur donne la réponse. Mais quand arrive la saison sèche, c'est ce dernier qui aura besoin d'aide. Vendu chez Amazon: 14,25 euros

 
 Baobonbon

Pour obtenir les images en Haute Définition, cliquer dessus

Superbe histoire ! notre préféré !

Paa, un jeune garçon parti vendre des bananes au marché et faire des courses pour sa mère, veut aider un baobab assoiffé. Ce faisant, il perd par mégarde ses bananes. Pour aider et remercier le jeune Paa, le baobab lui apprend comment transformer les graines de ses fruits en bonbons. Paa peut les vendre au marché et rentrer chez lui tranquille. Un beau récit qu'accompagnent avec bonheur des très belles et délicates illustrations . Vendu chez Amazon: à partir de 5,22 euros  Existe aussi en format cartonné: cliquer ici (vendu chez Amazon: 11, 39 euros)

 
  This is a tree - A story of the baobab

  Pour obtenir les images en Haute Définition, cliquer dessus

Les illustrations sont superbes ! Le texte en anglais sont simples à traduire.

K-Gr 3-This evocation of the African baobab tree works hard to be both poetic and informational and it succeeds at neither. The tree is straightforwardly described but also personified as having a "huge rounded belly," with rain causing "-dark-stained wrinkles/on knuckles and knees," and toes pointing to the moon. Each sentence begins with "This is the tree-," which gradually wears on readers, but the often-dramatic watercolor illustrations, lush with detail, reward viewers and extend the text. The book notes various uses animals and humans make of the shade, bark, blossoms, and fruit but readers are left to wonder why the elephant gores the trunk and what the tribespeople are doing with the bark they cut. The text doesn't explain, and the picture shows two men watching insects pour out from under the cut. More information is presented on a double-page spread at the end. Barbara Bash's beautiful, informative Tree of Life (Little, Brown, 1989; o.p.) is for slightly older readers. Like Lynne Cherry's The Great Kapok Tree (Harcourt, l990) and Brenda Guiberson's Cactus Hotel (Holt, l991), Moss's title does show how one species supports an ecosystem of interrelated animals and is an important part of the larger terrain. Vendu chez Amazon: à partir de 4,40 euros

 
Tree of life - The world of the african baobab

Pour obtenir les images en Haute Définition, cliquer dessus

Les illustrations sont superbes dans ce livre aussi ! Le texte en anglais sont simples à traduire.

According to African legend, each animal was given a tree to plant by the Great Spirit. When the hyena was assigned the baobab tree, the careless animal planted it upside down--"and that is why its branches look like gnarled roots." With this intriguing bit of folklore, Bash proceeds to unfold the life cycle of this majestic bastion of the African savannah. Frequently measuring 60 feet tall and 40 feet across, these giants "outlive nearly everything on earth"--their life span is over 1000 years. In this compelling and moving account, the baobab stands proud and stately as a vivid panoply of activity unfolds within its sprawling branches. With stirring landscapes and lavishly detailed closeups, Bash's realistic watercolors bring this profusion to vibrant life. Finally, an old tree dies and "collapses in on itself, a melted heap of ruins." A seed sprouts, a new baobab tree begins to grow and life continues. One of nature's great lessons is recreated dramatically in this stirring book. Vendu chez Amazon: 6,64 euros

 
  Le baobab merveilleux

Pour obtenir les images en Haute Définition, cliquer dessus

Ce livre est épuisé et n'a pas édité réédité depuis 1974. Il se trouve souvent dans les collections des bibliothèques municipales.

Vous trouverez sur le site de notre association le conte "Le trésor du Baobab" qui s'inspire de ce livre : cliquer ici

 

 

 
 
 
 
  The story of the african baobab tree

Pour obtenir les images en Haute Définition, cliquer dessus

Ce livre est épuisé. Il est toujours  possible de le trouver sur quelques sites internet de vente en ligne comme e-bay ou priceminister.


Projet de plantation : comment faire ?

Des baobabs dans votre classe - projet de plantation :  les étapes pour réussir vos semis
Que nous faut-il comme matériel ?

Utiliser les graines contenues dans la mallette et faites participer les enfants en demandant à leurs parents de bien vouloir donner quelques graines de leur jardin ou cuisine (haricots, lentilles, radis, papaye,...)
Récapitulatif de ce qu’il faut pour semer les graines :
• des graines de baobab - Vous pouvez vous en procurer par lot de 50 ici
• des graines apportées par les enfants
• un arrosoir
• de l’eau
• un substrat léger : terreau, terre (50%) et sable, gravier (50%)
• des étiquettes pour différencier les plantations
• des bacs en polystyrène (type caisse à poisson) ou encore des pots de petit diamètre
• du papier transparent étirable ou des 1/2 bouteilles en plastique


Une fois que vous avez tout, vous pouvez passer à la mise en oeuvre.

Mise en pratique de l’expérience :
  1. Observer et décrire les graines
  2. Dessiner les graines
  3. Laisser les graines 2/3 jours dans de l’eau derrière une fenêtre en plein soleil - Réaliser l’opération un vendredi par exemple - Pour aller plus vite, vous pouvez aussi verser de l’eau chaude dans une thermos et attendez 24 heures. Les graines ayant doublé de volume sont prêtes à être plantées ! Pour celles qui n’ont pas gonflé, vous pouvez renouveler l’opération de trempage.

Pour complétement réussir vos semis, visitez cette page : cliquer ici

  1. Le lundi ou mardi, préparer des pots pour les graines et des étiquettes pour indiquer le type de graines plantées
  2. Faire un mélange de terre, sable, gravier pour le semis
  3. Planter les graines de baobab, couvrir avec le film étirable ou bien installer la demi-bouteille sur le pot avec son bouchon en haut
  4. Où installer vos semis ? au printemps/été de préférence derrière une fenêtre ; en automne et hiver, sur un radiateur avec une planche par exemple pour éviter de poser les semis directement sur la source de chaleur
  5. Faut-il arroser toutes les graines tous les jours ? Il faut arroser quand la terre est sèche, le sol doit être bien humide pour avoir une levée des graines
  6. Imaginons ensuite ce qui va se passer…


Cette mise en oeuvre se fait avec des petits groupes de 5 enfants maximum. Elle demande méthode et attention.

  • Dans un premier temps, les enfants vont se poser des questions sur l’arbre baobab. Ils vont ensuite découvrir les plantations, la germination, la croissance de cette plante. Ils vont dessiner malgré les difficultés liées à l’habileté graphique de leur âge. Les enfants vont faire des progrès tant dans leurs productions orales (vocabulaire, description), dans leurs observations que dans leurs dessins.
  • Suivre quotidiennement la levée des graines
  • S’assurer qu’il y a condensation sur le film plastique ou dans la bouteille. La germination s’effectuera en 7 à 10 jours.
  • Après la germination, dessiner la forme des premières feuilles qui apparaissent.
  • Regarder sur les images présentes sur la photothèque du mini-DVD ou encore sur les affiches fournies, si les feuilles adultes sont de la même forme que les premières. Attendre l’apparition des secondes feuilles et refaire la comparaison.

Le baobab fait partie des plantes dites dicotylédones. En effet, les deux premières feuilles qui apparaissent après la germination sont appelées les cotylédons. Par opposition les monocotylédones n’ont qu’une seule feuille à la levée des graines (par exemple le blé, maïs).
Ce sont des feuilles primordiales constitutives de la graine. A ce stade là, il est difficile de savoir à quelle plante on a affaire dans ces premiers jours de croissance. Des graines de courgette donneront des cotylédons très similaires au baobab. Au fur et à mesure que la plantule se développe, les cotylédons se flétrissent et les «vraies» feuilles apparaissent. En effet, la plantule puise les réserves dans les cotylédons pour poursuivre sa croissance.

   


Conte africain

 

Retrouvez d'autres contes à télécharger :

 

Conte : Le Baobab et les abeilles
La danse des Baobabs
Les baobabs se meurent...
Le Grand Baobab (M.J. Mills et Pili) - Editions Mamiplume (avril 2003)

 


Naïhyoko était le grand chef du village Kihomo, qui venait de s'installer. Il s'était établi dans la savane, près d'une source souterraine qui devait former un ruisseau près du village.

Quand les réserves d'eau furent presque asséchées, le grand chef Naïhyoko envoya deux guerriers à la source. A la nuit tombée, les deux guerriers revinrent bredouilles au village. Ils avaient bien vu l'endroit d'où devait sortir l'eau, mais l'eau ne coulait pas. Naïhyoko entra dans une grande colère: Comment le village pouvait-il survivre si il n'y avait pas d'eau? Alors, il fit appeler le grand sorcier Dialao et deux autres guerriers pour voir ce qui pouvait empêcher l'eau de sortir du trou. A l'aide d'une branche de palmier sauvage, Dialao trouva rapidement le cours d'eau, qu'il suivit jusqu'à arriver à un gigantesque baobab. C'était lui qui pompait toute l'eau de la source; ses racines devaient être enterrées très profond pour pouvoir atteindre l'eau.

Naïkyako avait trois possibilités : soit il décidait d'abandonner le village et d'aller s'installer ailleurs, soit il décidait d'envoyer chaque jour trois guerriers à une autre source qui se situait très, très loin vers le soleil penchant ou alors il fallait abattre le baobab.

Le sorcier invoqua tous les esprits des animaux à leur aide pour combattre le grand baobab. Quelques jours plus tard, tous les guerriers du village accompagnés des esprits des animaux allèrent abattre le grand baobab. Mais ils virent bien vite que le baobab était " magicien ". Les guerriers avaient beau essayer de le bourrer de coups de machette, de le déraciner avec des cordes, le baobab demeurait immobile. Contrairement à ce que pensaient les femmes et les enfants, les guerriers revinrent bredouilles. Tout le village s'en aperçut en voyant leurs mines tristes. Mariacou était la petite fille de dix ans que Marou avait recueillie près d'une rivière et elle n'était pas du tout d'accord avec Naïhyoko : selon elle il s'y était très mal pris. Un soir, où la lune était ronde et haute dans le ciel noir quelque peu étoilé Mariakou prit son djembe, des provisions et quitta la case familiale où toute sa famille dormait. Elle alla voir le grand baobab, et, comme elle avait marché toute la nuit, elle s'endormit au creux de l'arbre. Quand elle se réveilla, le soleil était déjà haut dans le ciel. Elle commença son déjeuner puis, s'arrêta soudainement et se dit qu'il fallait partager son déjeuner avec Kinchikouai (son surnom qui veut dire grand arbre).Elle sortit son djembe et commença à jouer son morceau préféré qui s'appelait " Divinité du ciel étoilé ". Une fois le morceau fini, elle sortit ses poupées et les fit bouger, tout en chantant au rythme de la musique. La nuit vint et elle commença à s'endormir entre les racines. Au petit matin l'amitié était née entre eux. Maintenant il fallait parler sérieusement de l'avenir.

Elle ne voulait pas non plus que village parte sans elle. Elle s'agenouilla devant le baobab pour lui faire les offrandes du matin. Elle lui expliqua la situation : "Mon village va partir car l'eau ne coule pas à la source et c'est toi qui pompe toute l'eau. Maintenant il va partir sans moi et tout va être abandonné à cause de toi. " Les larmes coulaient sur ses joues. Kinchikouaï en était très attristé.

Ils cherchèrent un moyen pour faire rester le village. Il fallait que l'eau revienne. Alors Kinchikouaï eut l'idée de partager l'eau avec le village (de toute façon il en avait trop). Mariacou avait réussi : elle avait sauvé le village. Mariacou remercia Kinchikouaï et courut à la source. Là, elle remplit son crâne d'antilope, puis elle courut au village. Une heure plus tard quand elle arriva au village elle fut accueillie par des larmes de joie et par le son du djembe : "Tout le monde pensait que tu avais été enlevée par le Baobab" lui expliqua Marou. Une fois que l'excitation se fut estompée, Mariacou raconta son histoire à son village.

Naïhyako et tout le village apprirent une chose importante : On obtient rien avec la violence mais on obtient tout avec la gentillesse.


Retrouvez d'autres contes à télécharger :

Conte : Le Baobab et les abeilles
La danse des Baobabs
Les baobabs se meurent...
Le Grand Baobab (M.J. Mills et Pili) - Editions Mamiplume (avril 2003)

Télécharger

 

   

 

Quelques travaux des élèves

Quelques réalisations:

      
   

Quelques dessins:

 


Photothèque/vidéothèque

Pour illustrer vos ateliers, retrouvez notre photothèque mis en place sur le site internet de Futura Sciences : cliquer ici

Vous retrouverez aussi dans l'onglet du haut "Photos & Vidéos" mais aussi sur le DVD de l'association INECOBA

L'utilisation et la reproduction des photos sont autorisées dans le cadre des activitées liées à ce kit. Pour une autre diffusion, merci de me contacter directement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour illustrer vos ateliers, retrouvez notre vidéothèque mis en place sur le site internet de notre association INECOBA : cliquer ici

En adhérent à l'association, vous aurez la possibilité de télécharger l'intégralité des extraits de vidéos proposés.

 


 

Fiches pédagogiques du kit Baobécole/Educo-Baobab / Maternelle

Pour télécharger les documents pédagogiques en format pdf cliquer ici. L'utilisation et la reproduction des photos sont autorisées dans le cadre des activités liées à ce kit. Pour une autre diffusion, merci de nous contacter directement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour répondre à vos demandes, nous mettons à votre disposition un sachet de 50 graines de baobab qui comprend aussi les 2 posters multiphotos. Ce produit est disponible ici : www.boutique-baobab.fr

Le taux de germination des graines est de 70-80% mais reste variable en fonction des conditions de semis. Les lots proposés de 50 graines permettent d'obtenir d'une manière générale entre 25 et 30 jeunes plants.

Plus de 8 000 écoles et centre de vacances ont déjà demandé et utilisé ce kit en France et à l'étranger. 

Document pédagogique n°1 
 
 
Document pédagogique n°2 
 
Document pédagogique n°3 
Objectif : reconnaître les lettres de l’alphabet entrer dans le monde de l’écrit
 
Document pédagogique n°4 
Objectif : reconnaître les lettres de l’alphabet, entrer dans le monde de l’écrit
 
Document pédagogique n°5 
 
Document pédagogique n°6 
Document pédagogique n°7 
 
Document pédagogique n°8 
 
Document pédagogique n°9 

 
Document pédagogique n°10 

 
Document pédagogique n°11

 
Découverte de l'album Baobonbon
Travail effectué autour de l'album
Support de fiche :

Ce kit a été mis en place par Sébastien Garnaud en collaboration avec quelques enseignants de maternelle. Je souhaite en particulier remercier Rachel Courbon pour m'avoir fait partager le travail réalisé avec ses élèves de Grande Section de maternelle.
Pour nous joindre par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Fiches pédagogiques du kit Baobécole/Educo-Baobab / CE1

Pour télécharger les documents pédagogiques en format pdf cliquer ici. L'utilisation et la reproduction des photos sont autorisées dans le cadre des activités liées à ce kit. Pour une autre diffusion, merci de nous contacter directement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour répondre à vos demandes, nous mettons à votre disposition un sachet de 50 graines de baobab qui comprend aussi les 2 posters multiphotos. Ce produit est disponible ici : www.boutique-baobab.fr

Le taux de germination des graines est de 70-80% mais reste variable en fonction des conditions de semis. Les lots proposés de 50 graines permettent d'obtenir d'une manière générale entre 25 et 30 jeunes plants.

Plus de 8 000 écoles et centre de vacances ont déjà demandé et utilisé ce kit en France et à l'étranger.